GP des Etats-Unis 2021 de F1 en direct gratuitement

Bienvenue sur les terres de l’oncle Sam, et plus particulièrement dans le Texas pour le Grand Prix des Etats-Unis ce 24 octobre 2021. Une course qui se tiendra sur le tout récent « Circuit des Amériques » aussi connu comme le circuit d’Austin ou encore le « COTA » sous sa forme abrégée, qui parlera plus aux amoureux d’endurance.

GP des Etats-Unis 2021 de F1 en direct gratuitement

Présentation du GP des Etats-Unis 2021 :


Qui dit course en Amérique, dit show à l’américaine, c’est probablement l’un des week-ends avec Monaco où les pilotes se sentent plus acteurs de cinéma que sportifs. Plutôt que de passer en revue les faits d’armes liés au grand prix des Amériques, nous vous proposons une comparaison de la F1 face aux autres discipline reines du sport mécanique, en effet ce circuit est le seul qui accueille à la fois F1, Endurance, Indycar, et MotoGP. L’occasion donc de se prêter à un jeu de qui est le plus rapide.

Avant toute chose, posons notre temps de référence : 1’32.029, réalisé par Valtteri Bottas en 2019, soit une moyenne à 215.6 km/h.

Passons maintenant à ce qui ressemble visuellement le plus à la F1, l’Indycar, en 2019, Will Power, réalise-la pole position en 1’46.017, soit 186.3 km/h, presque 15 secondes de plus ! Le championnat d’endurance s’est quant à lui arrêté au COTA à partir de 2013, le record du tour est réalisé en 2017 par la Porsche de l’équipage Jani/Lotterer/Tandy, en 1’44.656, c’est moins que l’Indycar, mais toujours bien loin des performances de la F1.

Dernière discipline reine, le moto GP où le record est de 2’02.135, réalisée par Marc Marquez pendant les qualifications en 2015, un temps qui parait presque lent et risible face à ceux annoncé plus tôt, et pourtant, avec une moyenne de 163km/h et des pointes à presque 360km/h, les motards ne sont pas non plus dans la figuration.

Dernière discipline cette fois-ci le Grand Tourisme (les voitures de courses dérivées de voiture de production) détient un record en 2’02.833, record réalisé par une BMW M6 GTLM en 2017. Tel un requin des sports mécaniques, c’est la preuve que la F1 se place tout en haut de la chaine alimentaire sur le plan des performances. Les 20 pilotes du plateau, sont bel et biens à bords des engins les plus rapides du monde, et peuvent donc à juste titre être surnommés « les 20 meilleurs pilotes du monde ».

Le circuit des Amériques


Un circuit qui semble assez récent dans la tête des fans de Formule 1, et pourtant, ce tracé long de 5.513 km est présent au calendrier depuis 2012. La dernière pole position date de 2019, est avait vu Valtteri Bottas abattre ces cinq kilomètres et demi en 1’32.029.

Trois secteurs bien différents composent ce tracé, le 1er secteur accueille un ligne droite toute en montée jusqu’au premier freinage en épingle, s’en suit un enchainement de courbes que les F1 passent sans lâcher l’accélérateur.

Le deuxième secteur offre quant à lui deux des trois spots de dépassement principaux, composé de deux lignes droites qui aboutissent sur des gros freinages en épingle, c’est avec le premier virage les trois zones à surveiller pour voir les pilotes en bagarre. Le troisième secteur est plus lent, malgré l’impressionnant 180° qui se fait pied au plancher.

Pilotes favoris du GP des Etats-Unis :


En huit éditions sur ce circuit, cinq ont été remportées par Lewis Hamilton, dont deux en 2015 et 2018, lui ont permis de sécuriser et remporter le titre de champion du monde. Si on espère que Max Verstappen, soit toujours dans la course à cette période, il lui faudra du courage pour ravir le trophée à Hamilton.
Conclusion :
Ne ratez donc pas le Grand Prix le 24 octobre 2021. Seule fois dans l’année où le circuit est ouvert aux voitures les plus rapides qui lui sera donné de rencontrer.